Trentaine galoppante http://mick.journalintime.com/ Mes joies, mes angoisses, mes coups de gueule, ma vie ! fr 2019-01-13T20:11:57+01:00 http://mick.journalintime.com/Comme-un-vide Comme un vide Besoin de t'écrire, de me confier, de libérer mon esprit. Je fais le fort tu sais auprès de mes amis, de ma famille; le warrior... Mais il n'en est rien. Je ne pensais pas que ça serait si dur vu que c'est moi qui ai pris la décision. Je me sens tellement seul. Pourtant j'ai absolument tout ce dont j'ai besoin: une super puce, un joli chez moi (qui va l'être encore plus j'ai décidé de finir la déco cette année), des amis géniaux chacun à leur manière, un boulo où je me sens bien... Et pourtant j'ai ce manque en moi; ce sentiment d'insécurité, de manque, je ne sais comment Besoin de t’écrire, de me confier, de libérer mon esprit. Je fais le fort tu sais auprès de mes amis, de ma famille; le warrior… Mais il n’en est rien. Je ne pensais pas que ça serait si dur vu que c’est moi qui ai pris la décision.

Je me sens tellement seul. Pourtant j’ai absolument tout ce dont j’ai besoin : une super puce, un joli chez moi (qui va l’être encore plus j’ai décidé de finir la déco cette année), des amis géniaux chacun à leur manière, un boulo où je me sens bien… Et pourtant j’ai ce manque en moi; ce sentiment d’insécurité, de manque, je ne sais comment te le définir. A cette heure-ci je devrais être en train de profiter faire de la guitare, jouer à la console, lire ou que sais-je et non je suis là à me lamenter avec ces étranges sentiments de solitude qui m’envahissent.

Pourtant j’ai pas beaucoup été seul ce week end ! Hier AM je suis retourné voir mon groupe où l’on se parle qu’en anglais. Je n’y allais plu. Je trouve ça très enrichissant et intéressant. Ensuite le soir j’étais invité à un apéro dînatoire chez Au. et St. où il y avait l’essentiel de mes amis; des gens que j’apprécie, des gens bienveillants. Et aujourd’hui c’était galette en famille. Tu ajoutes entre tout ça une petite heure de sport et une autre petite heure de balneo et la boucle est bouclée. Et pourtant… Le moral est dans les chaussettes. Il y a dans ma tête un épais brouillard qui ne laisse pas entrevoir la moindre amélioration de ma météo intérieure.

Elle me manque. Enfin non plus précisément notre histoire me manque, celle qui était si mignonne au début… Et les bons moments car il y en a eu je te l’ai déjà confié. Je suis si déçu qu’elle ait fini ainsi ! J’en arrive encore à me demander si j’ai pas fais une connerie mais il me suffit de repenser à nos multiples prises de tête et aux mots si durs pour que la confirmation que c’est la bonne décision redevienne alors évidente. Elle ne me manque pas : ses crises, ses "je fais la gueule sans trop savoir pourquoi", ses pics sans arrêt… Mais ma vie est redevenue si vide !

Tout me ramène à elle. J’ai mis une bougie qui sent bon en faisant le ménage eh bien on mettait tout le temps une bougie quand on se posait. Et puis le balais que j’ai acheté pour les sols c’était avec elle… Tant de choses me ramènent à ces moments heureux mais aussi souvent à des moments très durs…

Je viens d’enlever les dessins de Lu. accrochés au frigo où il était marqué "Pour papa et Va." avec un cœur. Le miens de cœur s’est déchiré à ce moment là.

J’ai cette putain d’impression que je ne serai jamais heureux quoi que je fasse; quelle que soit la situation dans laquelle je suis : seul ça va pas; accompagné ça va pas… Ou alors je n’ai pas encore croisé la bonne personne ?

]]>
2019-01-13T20:11:57+01:00
http://mick.journalintime.com/3o3v-Voila-c-est-fini Voilà c'est fini Voilà, c'est fini Ne sois jamais amère, reste toujours sincère T'as eu c'que t'as voulu, même si t'as pas voulu c'que t'as eu J.L Aubert C'est sur cette chanson que je t'écris. Cette chanson qui résume tout en trois mots: voilà c'est fini. "T'as eu ce que t'as voulu meme si t'as pas voulu c'que t'as eu" Ah ça ça résume bien la situation! Elle ne voulait pas que l'on se sépare mais a tout fait pour... Va comprendre J'ai fini par me dire qu'on éviterait le pire Qu'il fallait mieux couper plutôt que déchirer Nous avons discuté un moment avant hier soir mais rien y fait; elle Voilà, c’est fini Ne sois jamais amère, reste toujours sincère T’as eu c’que t’as voulu, même si t’as pas voulu c’que t’as eu

J.L Aubert

C’est sur cette chanson que je t’écris. Cette chanson qui résume tout en trois mots : voilà c’est fini. "T’as eu ce que t’as voulu meme si t’as pas voulu c’que t’as eu" Ah ça ça résume bien la situation ! Elle ne voulait pas que l’on se sépare mais a tout fait pour… Va comprendre

J’ai fini par me dire qu’on éviterait le pire Qu’il fallait mieux couper plutôt que déchirer

Nous avons discuté un moment avant hier soir mais rien y fait; elle est convaincue que si ON fait des efforts ça va s’arranger...Mais son comportement ne changera jamais. Ça ira bien 2, 3 jours et ça sera reparti. C’est ce qui s’est passé les 2 fois où l’on s’état séparé.... Sauf que les fois là elle me manquait comme c’est pas permis mais là… Ça n’est plus le cas visiblement. Il vaut mieux arrêter là avant de se détester.

Mais il y a quand même un vide, un manque. Normal après un an à vivre quasiment ensemble… La voilà peut être l’erreur avoir voulu aller trop vite… Je m’en veux. Je m’en veux de lui avoir fait du mal; je lui en veux de m’avoir fait du mal. Ca va passer.

Le début de notre histoire me manque; les quelques bons moments partagés vont me manquer aussi car elle n’avait pas que du mauvais tu sais !

]]>
2019-01-11T09:38:52+01:00
http://mick.journalintime.com/Voila-c-est-fini Voilà c'est fini Voilà, c'est fini Ne sois jamais amère, reste toujours sincère T'as eu c'que t'as voulu, même si t'as pas voulu c'que t'as eu J.L Aubert C'est sur cette chanson que je t'écris. Cette chanson qui résume tout en trois mots: voilà c'est fini. "T'as eu ce que t'as voulu meme si t'as pas voulu c'que t'as eu" Ah ça ça résume bien la situation! Elle ne voulait pas que l'on se sépare mais a tout fait pour... Va comprendre J'ai fini par me dire qu'on éviterait le pire Qu'il fallait mieux couper plutôt que déchirer Nous avons discuté un moment avant hier soir mais rien y fait; elle Voilà, c’est fini Ne sois jamais amère, reste toujours sincère T’as eu c’que t’as voulu, même si t’as pas voulu c’que t’as eu

J.L Aubert

C’est sur cette chanson que je t’écris. Cette chanson qui résume tout en trois mots : voilà c’est fini. "T’as eu ce que t’as voulu meme si t’as pas voulu c’que t’as eu" Ah ça ça résume bien la situation ! Elle ne voulait pas que l’on se sépare mais a tout fait pour… Va comprendre

J’ai fini par me dire qu’on éviterait le pire Qu’il fallait mieux couper plutôt que déchirer

Nous avons discuté un moment avant hier soir mais rien y fait; elle est convaincue que si ON fait des efforts ça va s’arranger...Mais son comportement ne changera jamais. Ça ira bien 2, 3 jours et ça sera reparti. C’est ce qui s’est passé les 2 fois où l’on s’état séparé.... Sauf que les fois là elle me manquait comme c’est pas permis mais là… Ça n’est plus le cas visiblement. Il vaut mieux arrêter là avant de se détester.

Mais il y a quand même un vide, un manque. Normal après un an à vivre quasiment ensemble… La voilà peut être l’erreur avoir voulu aller trop vite… Je m’en veux. Je m’en veux de lui avoir fait du mal; je lui en veux de m’avoir fait du mal. Ca va passer.

Le début de notre histoire me manque; les quelques bons moments partagés vont me manquer aussi car elle n’avait pas que du mauvais tu sais !

]]>
2019-01-11T09:38:51+01:00
http://mick.journalintime.com/Nous-y-voila Nous y voilà Pour comprendre cet écrit; remontons quelques heures plus tôt : 07h00 ce matin; à peine levé V. : Qu'es que tu as? Moi: Ben rien pourquoi? Ben si ça n'a pas l'air d'aller Si je t'asure ça va je descend le linge qui était au sale Pourquoi tu ne mets pas le linge directement en bas? En tout cas pour une fois Lu. a mis tout son linge est au sale Tu insinue que Lu. n'est pas capable de mettre son linge d'elle même? Non je n'ai pas dit ça Si un peu quand même... Tu as pas le droit de dire ça avec tout ce que je fais pour elle! Je lui ai même encore acheté un gillet vendredi Pour comprendre cet écrit; remontons quelques heures plus tôt :

07h00 ce matin; à peine levé

    V. : Qu’es que tu as ?

    Moi : Ben rien pourquoi ?

    Ben si ça n’a pas l’air d’aller

    Si je t’asure ça va je descend le linge qui était au sale

    Pourquoi tu ne mets pas le linge directement en bas ? En tout cas pour une fois Lu. a mis tout son linge est au sale

    Tu insinue que Lu. n’est pas capable de mettre son linge d’elle même ?

    Non je n’ai pas dit ça

    Si un peu quand même…

    Tu as pas le droit de dire ça avec tout ce que je fais pour elle ! Je lui ai même encore acheté un gillet vendredi tu ne m’as même pas remercié

    "excédé" : quoi ? Tu veux que je te rappelle la conversation ? J’en était même gêné tu lui avais déjà acheté un truc il y a peu de temps ! Si c’est pour me le reprocher ne lui achète rien ! D’ailleurs je ne veux plu que tu lui achète quoi que ce soit

J’étais dans une colère comme rarement je l’ai été; j’étais à bout. Face à cette colère elle n’a rien trouvé de mieux que de se metre à crier; tel un enfant qui fait une crise de nerfs… Nous sommes partis travaillé dans cette état d’esprit; en se faisant limite la gueule.

Là c’en est trop. Elle s’excuse par sms quelques instants après; je lui réponds que je n’en peux plus; que c’est plu possible.. Elle veut qu’on s’appelle chose que l’on fait et on aborde le "que faisons nous".

Je ne suis pas seul lui dis-je; et je préfère parler de tout ça de vive voix pas par téléphone et encore moins par SMS… On ne s’est plus parlé depuis 11h30.

J’ai beau retourner le truc dans tous les sens; je ne vois pas. Je n vois pas d’issue à cette relation on est bien ensemble pour le courant va t-on dire mais je ne me vois rien construire dans ces conditions. Elle m’a dégoûté des relations amoureuses. Mon ex femme avait déjà bien préparé le terrain; elle a fini le boulo.

Elle m’a donc proposé de passer ce soir pour discuter. Après y avoir pensé toute la journée et depuis des semaines; je ne vois pas comment nous pouvons avancer. Elle a à mon sens un sérieux problème : elle vit dans sa relation passée (qui je le conçois était bien pourrie mais bon...j’y peut rien moi et puis allons de l’avant merde ! )

Je vais devoir faire le vilain petit canard; mettre fin à cette relation qui je dois l’avouer ne me rend plu heureux. Je me forçais à croire que j’était heureux mais je ne le suis pas. Et elle ne l’est pas non plu mais ça elle ne veut pas le voir. Pas un jour se passe sans que je me demande ce qui va me tomber dessus; quels vont être les reproches du jour… Quand va t-elle me parler et nous comparer à mon ex et notre relation ? Et j’en passe.

C’est l’estomac noué que je termine cet écrit. Je vais lui faire du mal et je le sais car elle est très accroché à notre relation. Tiens à notre relation ? ! Ou à moi ? Bonne question je suis convaincu qu’elle a juste peur d’être seule. Je pense que c’est mieux ainsi pour nous deux.

]]>
2019-01-09T18:10:39+01:00
http://mick.journalintime.com/L-apotheose L'apothéose Alors là vendredi dernier ce fut l’apothéose. 9h30 le matin ; je prépare la bûche pour chez LA. Et Al. Où nous étions invités le samedi midi histoire de fêter la nouvelle année. Ce fut bien sympa ailleurs… Elle était donc dans la cuisine avec moi j’en avais au grand max pour 30 minutes et je ne sais plu comment mais c’est parti en cacahuète… A cause d’une malheureuse chose que j’ai dit mais y avait rien de bien méchant… Mais il lui fallait surtout un prétexte pour qu’on se prenne la tête. Et comme tous les jours de ces putains de vacances on s’est Alors là vendredi dernier ce fut l’apothéose. 9h30 le matin ; je prépare la bûche pour chez LA. Et Al. Où nous étions invités le samedi midi histoire de fêter la nouvelle année. Ce fut bien sympa ailleurs…

Elle était donc dans la cuisine avec moi j’en avais au grand max pour 30 minutes et je ne sais plu comment mais c’est parti en cacahuète… A cause d’une malheureuse chose que j’ai dit mais y avait rien de bien méchant… Mais il lui fallait surtout un prétexte pour qu’on se prenne la tête. Et comme tous les jours de ces putains de vacances on s’est engueulé. Sauf que là ma limite était atteinte ; la soupape a lâché. Si il n’y aurait pas eu Lu. ; je pense que je l’aurais foutu dehors. Mais la pauvre gosse n’a pas à vivre ça. Alors je lui ai dit ce que je pensais encore une fois ; que si c’était ainsi alors oui notre relation n’avait sûrement plus lieu d’être… Et puis ce qu’elle m’a gavé ! Elle devait faire 2-3 courses pour le samedi et passer prendre le pain par la même occasion mais… madame n’avait pas envie. Si on faisait toujours ce que l’on a envie lui ais-je dit ! … Et à côté de ça elle me disait qu’elle s’ennuyait… Mais bouge toi le cul bordel !

12h00 ; l’heure du repas. Je n’avais pas faim je te l’assure mais bon il fallait que je fasse manger Lu. J’ai fait celui qui avait faim normal ; histoire de lui montrer que je me moquais pas mal de ses histoires à dormir debout ; à ses remises en cause perpétuelles ; ses réactions à 2 balles…
Elle s’est mise à chialer comme une gamine. Lu., qui jouait dans sa chambre, arrive pour manger et assiste à une partie de la scène… J’en suis malade rien qu’ à t’en reparler. Et là Lu. Qui se met à pleurer en disant qu’elle en pouvait plu qu’on se dispute sans arrêt… Ces mots de ma fille de quasi 11 ans m’ont transpercé le cœur avant de raisonnes dans ma tête pendant de longues minutes… Et on l’a rassuré en lui expliquant que ça n’avait absolument rien à voir avec elle, qu’elle ne s’inquiète pas etc… Dur.

Le seuil a été atteint ; le point de non retour ; ma fille en souffre. Et là c’est pas bon du tout car quand on touche à ma fille c’est plus la même.
Puis vint l’heure des regrets, des excuses encore une fois, des « tu veux pas qu’on arrête » « j’ai besoin d’être rassurée »… Et là moi qui passe l’éponge… Mais merde pourquoi ? ! Qu’es qui ne va pas chez moi bordel ? !

Bon sans doute déjà parce qu’il y avait Lu. Avec nous. Elle repart chez sa mère aujourd’hui et donc j’avais pas envie de lui infliger ça.
Mais sorti de ça ; il y a là une autre raison… C’est cette putain de peur de repartir de zéro; tout recommencer encore. Me retrouver seul et ne pas savoir ce que je veux : je suis malheureux quand je suis seul; je ne suis pas bien quand je ne suis pas seul. Je ne me comprends pas je t’assure. Je me demande comment ils font celles et ceux pour qui tout roule comme dans les films. Ca existe d’ailleurs ? Et cette volonté de ne pas lui faire de mal. Car malgré ça elle a de bons côtés quand même; out n’est pas noir sur le tableau. Mais je ne me vois pas subir de tels manques de respects. Car pour moi c’est un manque évident de respect ses agissements. Rien n’irait ça serait si simple à se décider mais là… Pfff aller dodo suis HS

]]>
2019-01-07T21:37:00+01:00
http://mick.journalintime.com/3o0l-Et-bonne-annee Et bonne année! 2018 : the end. Welcome 2019 2019 qui je l'espère sera bien moins chaotique que 2018 sur certains plans! Les fêtes se sont bien passées; en famille. La mienne et celle de Va. Ce qui est bien c'est qu'avec la mère de Lu. on arrive à s'arranger elle l'a eu le 24 et moi le 25; c'est assez appréciable de réussir à s'entendre sur tout ça. Lu. qui grandit à une vitesse impressionnante; elle est déjà une quasi ado dans son comportement si bien que ça lui a valu un bon recadrage avant hier en sortant du ciné. Quel caractère !! Bon après le coup de gueule on s'est expliqué 2018 : the end. Welcome 2019

2019 qui je l’espère sera bien moins chaotique que 2018 sur certains plans ! Les fêtes se sont bien passées; en famille. La mienne et celle de Va. Ce qui est bien c’est qu’avec la mère de Lu. on arrive à s’arranger elle l’a eu le 24 et moi le 25; c’est assez appréciable de réussir à s’entendre sur tout ça.

Lu. qui grandit à une vitesse impressionnante; elle est déjà une quasi ado dans son comportement si bien que ça lui a valu un bon recadrage avant hier en sortant du ciné. Quel caractère ! ! Bon après le coup de gueule on s’est expliqué calmement. Je me suis aussi excusé de lui avoir fait un peu mal (rien de méchant mais c’est pas mon genre). Je lui ai expliqué qu’avec Va. c’était pas ça en ce moment (entre autre) et que du coup j’étais aussi peut être un peu moins patient. "Je comprends" m’a t=elle répondu du haut de ses quasi 11 ans tel un adulte le ferait. Elle me surprendra toujours !

Va. avec qui je pensais que ça s’arrangeait ces dernières semaines… Je pensais. Re belotte dimanche dernier, lundi, mardi… Hier et aujourd’hui on ne s’est pas vu beaucoup car on avait des RDV chacun de son côté; ça m’a permis de souffler je dois avourer. J’ai beau essayer; je ne parviens pas à comprendre. Je pense faire out ce qu’il faut pour que ça roule mais il y a toujours un truc qui ne va pas. Elle est une éternelle insatisfaite. C’est dur ce genre de personnalité.

Et moi....Moi qui ai peur de me retrouver de nouveau seul; la peur de l’abandon comme dirait la psy. Ah tiens la psy… Je dois avouer que même si c’est dur cette démarche m’est très bénéfique.

J’ai l’impression que ma fatigue a oins de résistance. Et pour preuve j’ai fais une nuit de 10 heures hier ! J’arrive de plus en plus à me poser et à prendre du temps pour moi. Bon vacances aidant je dois l’avouer mais c’est tout de même une petite victoire.

Revenir ici me confier à toi est aussi une prise de temps pour moi et je sais que ça m’aidera; ça m’a aidé il y a de ça des années. Ah ces années là; que de souvenirs ! Elels me manquent. J’ai cette impression de passer à côté de ma vie; c’est une putain de sensation que j’ai l’impression de ne pas pouvoir maîtriser. Mais es-ce ça la finalité ? Maîtriser les choses ou vivre avec ? Je me pose beaucoup de questions en ce moment sur ce que je veux faire de ma vie. Lu. ne serait pas là ça serait clair je serais parti vivre au Canada comme j’en ai toujours rêvé. Mais je ne veux et ne peux pas l’abandonner; elle a besoin de moi et j’ai besoin d’elle. Quand elle sera un peu plus grande pourquoi pas… Mais je me rends compte aussi que je n’ai plu envie d’engagement; de mariage, de bébé, de concessions sans cesse… J’ai envie de voyager, de profiter, de voir grandir ma fille et d’être tout simplement heureux. C’est un truc que je n’ai pas encore énormément essayé ça le bonheur et je crois que ça sera mon objectif 2019 : être heureux.

]]>
2019-01-03T13:40:00+01:00
http://mick.journalintime.com/Une-annee-se-termine Une année se termine La dernière fois que je suis venu te causer; c'était pas trop ça. Ben... C'est pas beaucoup mieux maintenant... Retour sur ces 3 derniers mois: Peu de temps après notre séparation avec Va., nous nous sommes remis ensemble peut être 1 semaine après... C'est moi qui suis retourné vers elle. Elle m'a avoué un peu plus tard qu'elle crevait d'envie de faire de même. J'avais l'impression de ne pas avoir laissé assez de temps; assez de chance à notre histoire. L'impression de ne pas avoir été assez patient avec ses comportements et me disais que ça finirait bien par s'arranger un La dernière fois que je suis venu te causer; c’était pas trop ça. Ben… C’est pas beaucoup mieux maintenant…

Retour sur ces 3 derniers mois :

Peu de temps après notre séparation avec Va., nous nous sommes remis ensemble peut être 1 semaine après… C’est moi qui suis retourné vers elle. Elle m’a avoué un peu plus tard qu’elle crevait d’envie de faire de même. J’avais l’impression de ne pas avoir laissé assez de temps; assez de chance à notre histoire. L’impression de ne pas avoir été assez patient avec ses comportements et me disais que ça finirait bien par s’arranger un jour…

Nous avons tout remis à plat, une fois de plus. Il n’aura pas fallu plus de 24 heures pour qu’elle me refasse une crise pour je ne sais plu quel motif d’ailleurs.... Mais je me suis accroché à l’idée que c’était passager; que ça allait s’arranger.

De mon côté j’avance : la psychanalyse m’aide beaucoup; je comprends énormément de choses et arrive à canaliser certaines choses mais il y a encore du chemin. Premier point j’arrive à dire ce que je pense sans avoir peur de ce qui va en suivre : si un truc me gonfle je le dis peu importe qui est en face. Ca plait tant mieux ça ne plaît pas… Eh bien il faut faire avec. Assez de tout prendre sur moi. C’est une des choses qui m’a épuisé : toujours vouloir arrondir les angles avec tout le monde pour ne pas "les perdre". Et puis c’est mal saint de ne pas dire ce que l’on ressent; j’aurai mis plus de 30 ans à le comprendre.

Le reste suit son cours de ce côté; il faut que j’apprenne à me poser et à penser à moi; à prendre du temps pour moi; à lâcher prise comme disent les gens modernes. Je me suis aidé pour ce point de la méditation pleine conscience; c’est une approche qui peut paraître un peu sectaire mais il n’en est rien; c’est à mon sens une sorte de relaxation qui apporte beaucoup de bénéfices.

Trois mois ont passé. Nous partageons de bons moments mais tellement de disputes… Vu que je n’ai plus peur de dire ce que je pense je t’avoues que des fois ma patience laisse place à à mon côté un peu impulsif. J’ai du mal à la comprendre. Souvent je me dis (et je lui dis) que si l’on voulait mettre toute notre histoire par terre on ne s’y prendrait pas autrement… Et 2 minutes après elle s’excuse…

Bon nombre de mecs auraient déjà pris la fuite… Mais moi je reste. Pourquoi ? Je tiens à elle malgré ça. Ou à sa présence ? Purée je l’ai pensé; je suis affreux. Mais tu sais à part elle je n’ai pas grand monde : une famille égoïste; quelques rares vrais amis et c’est tout… Beaucoup de gens que je pensaient mes amis cette année m’ont déçu. Si je ne prends pas de nouvelles personne n’en prend…

J’ai toujours cette putain de peux d’être seul. Alors que j’ai tout : un boulo, un toit, une super fille qui grandit, la santé… Mais la solitude est toujours là; à me guetter d’un œil. Et pourtant j’ai envie de tant de choses ! Voyager, profiter de ma nouvelle passion qu’est la monoroue, faire de la musique…

Je suis perdu; je ne sais plus quoi faire. Quoi que je fasse je ne me sens pas heureux. J’ai terriblement honte de ça je t’assure car je ne manque de rien techniquement parlant. J’ai encore tellement de choses à te dire !

]]>
2018-12-28T22:38:53+01:00
http://mick.journalintime.com/Ce-qui-devait-arriverarriva Ce qui devait arriver...arriva Nous y sommes. Jeudi dernier après mûre réflexion j’ai décidé de mettre fin à cette histoire. Cette histoire à laquelle j’ai tant cru, tant voulu croire ; qui m’a rendu si heureux dans un premier temps et tellement malheureux ensuite... Les prises de tête à répétition, les reproches, les discutions qui tournent en rond... J’en étais arrivé à un point où je n’osais rien dire de peur qu’on se prenne la tête; encore. J’étais malheureux de cette relation et me sentais comme un gosse qu’on engueule pour un rien ; je subissais cette personnalité. Elle s’est Nous y sommes. Jeudi dernier après mûre réflexion j’ai décidé de mettre fin à cette histoire. Cette histoire à laquelle j’ai tant cru, tant voulu croire ; qui m’a rendu si heureux dans un premier temps et tellement malheureux ensuite… Les prises de tête à répétition, les reproches, les discutions qui tournent en rond… J’en étais arrivé à un point où je n’osais rien dire de peur qu’on se prenne la tête; encore. J’étais malheureux de cette relation et me sentais comme un gosse qu’on engueule pour un rien ; je subissais cette personnalité.

Elle s’est excusé à n’en plus finir au cours de ces derniers mois ; c’était plus fort qu’elle : si ça allait bien entre nous il fallait trouver le moyen de faire cafouiller le truc… Je n’aurai pas eu la patience et la force d’attendre qu’elle se débarrasse de sa personnalité toxique. Et peut-on s’en débarrasser ? Et après ? Une fois que l’on a vécu ce genre de comportement ; je ne vois pas comment on peut faire confiance et oublier; partir sur une base saine sans se demander si un jour où l’autre la personne en face ne va pas nous jouer un tour !
Je ne l’ai pas abandonné une fois la décision évoquée; je suis resté avec elle et nous avons discuté. Elle s’y attendait mais a eu tout de même du mal à digérer le truc. Chose que je comprends ceci dit. Elle a essayé de me faire culpabiliser; de me faire revenir sur ma décision… On devait manger ensemble le soir là; elle avait même préparé un gâteau en cœur… Qui a fini à la poubelle. Ce geste m’a fait un mal de chien. Ça m’a fendu le cœur de lui faire tant de mal tu n’imagines même pas. Ca m’a fendu le cœur de devoir mettre fin à cette histoire qui avait commencé de manière si belle et parfaite !

Samedi elle est venu à la maison chercher ses affaires. Elle n’en avait pas énorme mais quand même. Ca a été horrible. En boucle tournait dans ma tête “es-tu sûr de ta décision?” Et je me remémorais les quelques bons moments et les multiples prises de tête. Dans la balance l’équilibre n’y est pas. Je dois me protéger et protéger ma fille indirectement de ce genre de personnalité; je suis effondré. Elle m’a pris dans ses bras et s’est excusé pour tout le mal qu’elle m’a fait.

Je vais te paraître vachement contradictoire mais… Elle me manque. Celle qui me manque c’est celle que j’ai connu au début lorsque tout était tout beau tout rose… Je ne m’étais jamais senti aussi vivant depuis tellement longtemps. Je me dis que jamais je ne retrouverai quelqu’un avec qui j’aurai tant d’affinités car il faut l’avouer mis à part les prises de tête (chose non négligeable ceci dit) nous avions tellement de points communs !

Ecrit en fouillis mais ça fait du bien de libérer ses pensées sans être jugé ou avoir peur de gonfler le monde avec mes histoires. Je sais dans la vie il y a bien plus grave je le conçoit; et moi qui me plain avec mes petites histoires… Mais je te l’avoue; c’est dur. Je me sens si seul !

]]>
2018-10-09T11:31:52+02:00
http://mick.journalintime.com/Pourquoi Pourquoi? On avait pourtant passé une belle soirée : on avait fait les confitures de pêche de vigne une fois rentré du boulo et on avait mangé devant la TV à regarder une nouvelle série. Et au moment de monter se coucher re-crise… Re questions… Re énervement… Re gros ras le bol dans ma tête de cette situation / relation qui me pourrit l’existence… Et pourtant je tiens tellement à elle. Va comprendre toi ! Elle m’épuise. Je suis ce matin dans un état de fatigue identique à celui d’avant les vacances d’été. A chaque fois je suis patient, tolérant, compréhensif et On avait pourtant passé une belle soirée : on avait fait les confitures de pêche de vigne une fois rentré du boulo et on avait mangé devant la TV à regarder une nouvelle série. Et au moment de monter se coucher re-crise… Re questions… Re énervement… Re gros ras le bol dans ma tête de cette situation / relation qui me pourrit l’existence… Et pourtant je tiens tellement à elle. Va comprendre toi !

Elle m’épuise. Je suis ce matin dans un état de fatigue identique à celui d’avant les vacances d’été. A chaque fois je suis patient, tolérant, compréhensif et j’en passe… A chaque fois ça recommence de plus belle. Jusqu’au jour où ça va exploser tel la cocote minute et là ça sera terminé. Et je pense que la soupape n’est pas loin de lâcher…

Je suis un aimant à relations compliquées ; pourquoi ?

]]>
2018-09-05T08:53:17+02:00
http://mick.journalintime.com/Elle-et-ses-demons Elle et ses démons Encore une soirée à supporter ses démons: tu es trop distant; tu ne m'as pas parlé de ceci; tu es pas assez celà... Tu as passé la majorité de ton temps avec ta fille (et donc pas avec moi sous entendu...)Et pour la énième fois sa suggestion d'en rester là; de la laisser car elle ne me rend pas heureux (dit-elle). A croire que c'est ce qu'elle veut mais que je prenne la décision. "Je ne veux pas te rendre malheureux me dit-elle". C'est donc une fatalité et aucune solution? Il est vrai que c'est pas simple et pesant. Comme si elle voulait tout faire pour saboter notre relation Encore une soirée à supporter ses démons : tu es trop distant; tu ne m’as pas parlé de ceci; tu es pas assez celà… Tu as passé la majorité de ton temps avec ta fille (et donc pas avec moi sous entendu...)Et pour la énième fois sa suggestion d’en rester là; de la laisser car elle ne me rend pas heureux (dit-elle). A croire que c’est ce qu’elle veut mais que je prenne la décision. "Je ne veux pas te rendre malheureux me dit-elle". C’est donc une fatalité et aucune solution ?

Il est vrai que c’est pas simple et pesant. Comme si elle voulait tout faire pour saboter notre relation qui était si bien partie… Elle se pose trop de questions et elle le sait. Elle s’est excusé un nombre incalculable de fois mais rien ne change; ça empire même.

Et moi je suis impuissant. J’ai utilisé tous les recours pour essayer de la raisonner de manière gentille, avec bienveillance, de manière un peu plus directe… Mais rien n’y fait. Je suis désemparé face à cette situation qui m’échappe et pourtant...Je tiens à elle. On est tellement complémentaire hormis tout ça… Mais je ne supporterai pas ça éternellement. Je suis fatigué.

]]>
2018-08-18T10:40:49+02:00
http://mick.journalintime.com/L-envie-d-ecrire-renait L'envie d'écrire renaît Ce que tu m'as manqué! Ecrire; te faire part de toutes ces choses... Ma thérapeute dit que ça peut être très bénéfique pour se lâcher; exprimer ses peurs mais aussi partager ses joies; ses réussites; ses satisfactions. Aussi pour prendre du temps pour moi et arrêter de fuire mes pensées par un amas de plein d'activités diverses qui occupent mes journées de 7 à 21h... Ouais ma thérapeute. 35 balais divorcé papa à mi temps; il n'en faut pas plus pour se poser de sérieuses questions sur la vie; sur cette putain de vie que l'on rêve si belle quand on a 17 ans et que l'on vit Ce que tu m’as manqué ! Ecrire; te faire part de toutes ces choses… Ma thérapeute dit que ça peut être très bénéfique pour se lâcher; exprimer ses peurs mais aussi partager ses joies; ses réussites; ses satisfactions. Aussi pour prendre du temps pour moi et arrêter de fuire mes pensées par un amas de plein d’activités diverses qui occupent mes journées de 7 à 21h…

Ouais ma thérapeute. 35 balais divorcé papa à mi temps; il n’en faut pas plus pour se poser de sérieuses questions sur la vie; sur cette putain de vie que l’on rêve si belle quand on a 17 ans et que l’on vit au final comme monsieur tout le monde… Moi qui voulait voyager; vivre au Canada; je n’ai rien fait de tout ça. Je ne regrette pas ma puce mais…

Je vois cette vie qui defile. Réveil boulo dodo… le rythme s’acharne, le monde déraille. Le temps passe, vite, très vite, déjà 35 années d’écoulées. 35 années à chercher le bonheur et à le voir s’envoler au moment où je semble pouvoir l’attraper… Et si il me faisait peur ce con de bonheur ? Où peut être que je ne le mérite simplement pas…

Janvier dernier; j’ai rencontré Va. Une ravissante jeune fille avec qui l’on a tout de suite accroché. Je le tenais ce bonheur et… 4 mois après on se séparait pour se remettre ensemble une semaine après. La raison ? Elle est insupportable. Jalouse possessive vivant dans son passé; elle a décidé d’entreprendre un travail sur elle même.
Sortie de ça je l’aime énormément. On est très complémentaire; des copier=coller comme dirait ma soeur… Mais il y a ce point. Un seul point ce comportement qui me fait si mal quand elle s’y met...Alors je fais le mec patient et compréhensif; j’essaie de l’aider comme je peux mais je sais qu’un jour je perdrai patience. Et es-ce que c’est vraiment ce que je veux ? Si c’était elle la bonne cette fois ? Ou rester avec elle et être triste à chaque fois qu’elle déraille avec ses mots blessants ? Ca me fait peur tout ça. Mais bon on verra bien.

Je suis fatigué. Fatigué de tout ça, toutes ces questions permanentes et ces analyses en tout genre "suis-je assez ceci?" "pas trop cela?"

Tout qui se bouscule mais je vais m’arrêter là pour le moment; le temps de canaliser tout ce que j’ai à te raconter
.

]]>
2018-08-07T18:31:46+02:00
http://mick.journalintime.com/Et-bonne-annee Et bonne année ! Nous y voilà, demain la reprise. Vraiment pas envie mais il faut bien. Ceci dit tout sera maintenant derrière les fêtes sont terminées et on va reprendre les petites habitudes qui je l'avoue m'ont manqué. Le Nouvel An s'est plutôt bien passé LA et Al et GE on passé 2 jours à la maison c'était plutôt sympa malgré que j'étais pas du tout en forme. 2017 est parti ; qu'attendre de 2018 ? Nous verrons bien advienne que pourra. Nous y voilà, demain la reprise. Vraiment pas envie mais il faut bien. Ceci dit tout sera maintenant derrière les fêtes sont terminées et on va reprendre les petites habitudes qui je l’avoue m’ont manqué.

Le Nouvel An s’est plutôt bien passé LA et Al et GE on passé 2 jours à la maison c’était plutôt sympa malgré que j’étais pas du tout en forme.

2017 est parti ; qu’attendre de 2018 ? Nous verrons bien advienne que pourra.

]]>
2018-01-01T22:08:24+01:00
http://mick.journalintime.com/Joyeux-Noel Joyeux Noël...... Y a pas à dire; tu as beau avoir tout ce dont tu as besoin si tu as personne pour le partager eh ben... c'est fadasse. Mon premier Noël seul; j'ai déposé Lu. chez sa mère pour le réveillon. Etrange sensation. La solitude est pesante. Je repense à toutes ces années où on le faisait en famille où souvent à cause d'un détail je trouvais ça pas terrible.... Je paierai cher ce soir pour retourner à cette époque là. Même si aujourd'hui la page est tournée; je garde dans un coin de ma tête de très bons souvenirs. Dans une heure le père Noël passe ! Quand j'étais gamin on Y a pas à dire; tu as beau avoir tout ce dont tu as besoin si tu as personne pour le partager eh ben… c’est fadasse. Mon premier Noël seul; j’ai déposé Lu. chez sa mère pour le réveillon. Etrange sensation. La solitude est pesante. Je repense à toutes ces années où on le faisait en famille où souvent à cause d’un détail je trouvais ça pas terrible.... Je paierai cher ce soir pour retourner à cette époque là. Même si aujourd’hui la page est tournée; je garde dans un coin de ma tête de très bons souvenirs.

Dans une heure le père Noël passe ! Quand j’étais gamin on nous tenais plu à cette heure là tellement on était impatient cette magie dans nos yeux. A ce jour ce sont des larmes qui remplacent cette magie. L’essentiel est que Lu. Passera une bonne soirée avec sa mère; elle reviendra demain matin emplie de bons moments et nous partagerons en famille le repas de Noël. Enfin en famille restreinte Mé. étant bien malade; tu me diras à son âge c’était prévisible. Les choses changent; le temps passe. Ma famille me décoit. Personne ne m’a demandé si je n’étais pas seul pour le réveillon… Mais je suis en bonne santé; j’ai un toit sur la tête alors je peux malgré ces petits désagréments je peux dire que j’ai de la chance. Il y en a qui en ont encore moins que moi.

Vivement que tout ça soit derrière.

]]>
2017-12-24T23:00:36+01:00
http://mick.journalintime.com/Me-poser-enfin Me poser enfin L'envie d'écrire qui me revient. Je viens de me poser re déménagement mais pour la bonne cause car maintenant je suis chez moi enfin chez ma banque... c'ette envie d'écrire et de te raconter. Retomber sur ses écrits du début d'année repenser à tout ça avec un petit sourire et à la fin avec une petite larme. Depuis rien de bien intéressant de ce côté là. La solitude me pèse. L’envie d’écrire qui me revient. Je viens de me poser re déménagement mais pour la bonne cause car maintenant je suis chez moi enfin chez ma banque… c’ette envie d’écrire et de te raconter. Retomber sur ses écrits du début d’année repenser à tout ça avec un petit sourire et à la fin avec une petite larme. Depuis rien de bien intéressant de ce côté là. La solitude me pèse.

]]>
2017-11-24T22:21:52+01:00
http://mick.journalintime.com/Miss-you Miss you Une semaine. Il y a une semaine je passais un super moment avec mes amis et Mél. Une bien belle soirée ce qu'on a rit !! Lorsque nous sommes rentrés chez Mél je crevais d'envie de la prendre dans mes bras; juste ça. Peut être aurais-je dû... A cette heure il y a une semaine j'y croyais encore. Mais ça c'était avant. Elle me manque c'est un truc de dingue. On est passé à des heures au téléphone à 1 échange de 5 messages mercredi soir... Je ne comprends pas. Assez !!! Je suis fatigué Une semaine. Il y a une semaine je passais un super moment avec mes amis et Mél. Une bien belle soirée ce qu’on a rit ! ! Lorsque nous sommes rentrés chez Mél je crevais d’envie de la prendre dans mes bras; juste ça. Peut être aurais-je dû…

A cette heure il y a une semaine j’y croyais encore. Mais ça c’était avant. Elle me manque c’est un truc de dingue. On est passé à des heures au téléphone à 1 échange de 5 messages mercredi soir… Je ne comprends pas.

Assez !! ! Je suis fatigué

]]>
2017-04-28T22:42:03+02:00
http://mick.journalintime.com/Vide Vide Je suis vide, fatigué, orphelin. Elle me manque. J'ai eu ce soir en sortant du boulo des angoisses. Je n'arrête pas de penser à elle, à nous, à nos soirées au téléphone et tout ce vide qui s'est installé! Je n'ai plus envie de rien, rien de rien. Même pas faire ce que j'aime ça ne me dit pas. J'ai saoulé tout le monde au téléphone... Et tout le monde me dit qu'elle va revenir et que si elle m'a dit ça c'est qu'elle avait des sentiments pour moi mais qu'elle avait paniqué et que ça pouvait arriver... Qu'une relation ne démarre pas toujours forcément par de belles histoires Je suis vide, fatigué, orphelin. Elle me manque. J’ai eu ce soir en sortant du boulo des angoisses. Je n’arrête pas de penser à elle, à nous, à nos soirées au téléphone et tout ce vide qui s’est installé !

Je n’ai plus envie de rien, rien de rien. Même pas faire ce que j’aime ça ne me dit pas. J’ai saoulé tout le monde au téléphone… Et tout le monde me dit qu’elle va revenir et que si elle m’a dit ça c’est qu’elle avait des sentiments pour moi mais qu’elle avait paniqué et que ça pouvait arriver… Qu’une relation ne démarre pas toujours forcément par de belles histoires parfaites comme dans les films… Je crève d’envie de l’appeler mais il ne faut pas. Lui laisser du temps; lui faire voir que je ne ramperai pas à ses pieds. Oui mais peut être attends t-elle que je redonne signe de vie pour voir si elle m’intéressait vraiment; si je tiens à elle… Peut être qu’elle ne veut pas remuer le couteau dans la plaie et culpabilise de m’avoir fait mal ? 48 heures que l’on ne s’est pas parlé par quelconque moyen et qui me paraissent une éternité. J’hésite lui envoyer un message montrant que je ne ferme pas la porte ou la laisser se rendre compte que je lui manque si toutefois c’était le cas ?

Depuis hier je découvre qui sont mes vrais amis; à l’écoute et me réconfortant. Ca me fait chaud au coeur qui est si froid depuis dimanche

]]>
2017-04-25T21:51:53+02:00
http://mick.journalintime.com/Quand-les-papillons-senvolent Quand les papillons s’envolent…. 11h34.. Je suis dans le train du retour ; je viens de changer mes billets. Je serai arrivé pour 16h au lieu de 21h. Qui l’eût cru hein ? Pas moi on est d’accord. Et pourtant… Hier matin, départ pour la mer en voiture avec Mel. C’est elle qui conduisait. C’est elle qui a amorcé la conversation en m’expliquant que je lui plaisais beaucoup, qu’elle se sentait bien avec moi mais…eh oui il y a un mais… Mais elle n’arrive pas à se détacher de son ex avec qui elle est toujours proche même si il n’y a plus rien entre eux. Et puis elle a peur, peur de se lancer dans une 11h34.. Je suis dans le train du retour ; je viens de changer mes billets. Je serai arrivé pour 16h au lieu de 21h. Qui l’eût cru hein ? Pas moi on est d’accord. Et pourtant…

Hier matin, départ pour la mer en voiture avec Mel. C’est elle qui conduisait. C’est elle qui a amorcé la conversation en m’expliquant que je lui plaisais beaucoup, qu’elle se sentait bien avec moi mais…eh oui il y a un mais… Mais elle n’arrive pas à se détacher de son ex avec qui elle est toujours proche même si il n’y a plus rien entre eux. Et puis elle a peur, peur de se lancer dans une nouvelle relation dans laquelle elle pourrait souffrir… Elle m’assure à plusieurs reprises que ça ne vient absolument pas de moi mais bien de elle ; qu’elle est désolée. Pas autant que moi…. Alors je lui ai répondu que, vu qu’on était dans les confidences, il était vrai qu’elle me plaisait beaucoup ; que le courant passait plus que bien entre nous et que si un jour il devait se passer quelque chose entre nous alors je m’étais dit que oui pourquoi pas…. Mais qu’avant tout il nous fallait nous connaitre plus, mieux, et que ma venue était essentiellement pour ça découvrir qui était Mel et rien de plus dans le sens où je n’avais aucune idée derrière la tête. Passer un bon weekend end ensemble, se découvrir et voir…. Mais a aucun moment brûler les étapes. Que si il s’était passé quelque chose ce week-end je ne sais pas si je serais allé jusqu’au bout car…Elle n’est pas comme les autres filles ; ce que j’imaginais avec elle dans une éventualité la plus totale était plus qu’une histoire de passage. J’ai ajouté que je la comprends, que oui ça fait peur mais ça fait partie de la vie ; que pour avancer il faut savoir tomber et que si quelque chose naissait entre nous ça ne se casserait pas forcément le nez… La discussion a duré quasi 2 heures elle m’a dit que j’avais le droit de lui en vouloir, de partir…. Je lui ai expliqué que malgré ça on pouvait se le faire notre week end ensemble que même si on est là en ami j’appréciais toujours Mélanie pour ce qu’elle est pas par intérêt… Voilà pour les grandes lignes. Le restant de la journée fut à la mer ; un bon dépaysement malgré l’amertume qui régnait dans ma tête… Les papillons qui étaient là vendredi se sont envolés vers le large de la manche.

C’est de se voir "en vrai" qui lui a fait prendre conscience de tout ça; de se retrouver devant le "fait accompli" et de se dire que… J’ai apprécié sa franchise. Je me dis que si elle m’avait sorti ça alors qu’on s’était mis ensemble ça aurait été encore plus dur.

J’ai envie de pleurer en écrivant ces quelques lignes ; mais je ne peux pas. Dans le train ça ferait désordre… Pourquoi ? Pourquoi quand quelqu’un m’intéresse elle n’est pas prête au final ; elle est très démonstratrice et au final… C’est la deuxième fois en 6 mois ; j’en ai ras le bol .Ca ne vient pas de moi paraît-il ; elles ont peur de recommencer… Je me demande si un jour je retrouverai quelqu’un avec qui je serai heureux quand je vois ça ! J’en ai plus qu’assez. Pourquoi ? Je ne suis pas du genre à sauter sur la première venu mais Mag et Mél sont 2 personnes qui me plaisaient vraiment ; 2 personnes qui étaient très avenantes et qui au final se rendent compte….Qu’elles ne sont pas prêtes. Je suis condamné à rester seul si j’ai bien compris ; je ne suis pas assez pourrit pour faire au final ce qu’elles veulent ; le mec macho profiteur qui ne pense qu’à… Pff

J’avais trouvé en elle quelqu’un d’attentionné, intéressant, drôle, aimant voyager, qui s’intéressait à moi et toutes ces choses-là étaient partagées et réciproques. On avait fait plein de projets on devait se revoir dans 15 jours à l’anniv de Ch et avant ça passer une journée sur Paris, puis elle devait venir me voir chez moi, puis on devait aller à Europapark, St Malo et j’en passe…. J’étais heureux de tout ça, je me sentais vivant rempli de ces petits papillons qui en l’espace de quelques instants m’ont quitté de nouveau. J’ai l’impression d’avoir perdu beaucoup. Je me suis trop vite attaché. C’est fini ; j’ai mal.

]]>
2017-04-23T15:29:00+02:00
http://mick.journalintime.com/21-Avril-2017 21 Avril 2017 09h48 dans le train en direction de Paris. Etape qui me conduire ensuite jusqu’à Rouen passer le week end avec elle. Mél et moi nous sommes énormément rapproché ces derniers temps il faut dire que l’on passe des heures au téléphone…. Notre record est de 4 heures. On ne voit pas le temps passer on parle de tout, de rien, de choses légères comme de choses plus sérieuses…. On se découvre, on fait des projets de balade et de week ends ensemble…. Pzs un jour ne passe sans qu’on prenne des nouvelles l’un de l’autre. Dire qu’il y a un mois et demi on ne se connaissait 09h48 dans le train en direction de Paris. Etape qui me conduire ensuite jusqu’à Rouen passer le week end avec elle. Mél et moi nous sommes énormément rapproché ces derniers temps il faut dire que l’on passe des heures au téléphone…. Notre record est de 4 heures. On ne voit pas le temps passer on parle de tout, de rien, de choses légères comme de choses plus sérieuses…. On se découvre, on fait des projets de balade et de week ends ensemble…. Pzs un jour ne passe sans qu’on prenne des nouvelles l’un de l’autre.

Dire qu’il y a un mois et demi on ne se connaissait pas et là je suis en partance pour passer le week end avec elle. Un truc de fou. Que va-t-il se passer ce week end ? Je n’en sais rien car je crois que l’on a encore un point commun : on ne veut pas trop s’avancer dans la relation. On s’intéresse l’un à l’autre, se plait c’est une évidence j’en veux pour preuve les « j’ai pas envie de raccrocher » ou encore « je passerais la nuit au téléphone avec toi si je pouvais » ou bien lorsque dans une conversation au sujet d’une amie à elle qui cherche un mec je lui dis en rigolant « moi je suis célibataire » et qu’elle me répond « c’est mort je lui dirai pas » sous-entendu je te garde pour moi…. Mais je me refuse de voir cette évidence malgré que nos amis communs disent que ça se voit comme le nez au milieu de la figure…

Elle me plait ; j’adore parler avec elle ; sentir sa présence ne serais ce qu’au téléphone. Peut-être que je me trompe et que je vais être super déçu de ce week end ; mais quoi qu’il en soit j’aurai vécu des moments précieux à découvrir une personne vraiment intéressante. En revanche si ce que je pense et ressent pour elle se confirme alors je ne sais pas ce que je ferai : je ne veux pas gâcher notre relation qui est si complice et rare. Car oui nous avons comme je te l’ai dit énormément de points communs. J’ai du mal à savoir ce qu’elle pense et ressent ; du mal à me dire que ce que je perçois dans ses messages indirects peut être vrai et fondé…
Le beau temps est annoncé ce week end ; après les moments difficiles des deux dernières années je profite enfin de la vie. J’ai une chance que je ne sous-estime pas je sais que j’ai beaucoup de chance : je suis en bonne santé ma puce aussi on a tout ce que l’on a besoin je voyage bref… Je suis bien. Je ne pensais pas dire ça un jour…

]]>
2017-04-21T11:08:27+02:00
http://mick.journalintime.com/Mel Mél T'as déjà eu dans ta vie quelqun(e) que tu connais depuis 15 jours et que vous avez l'impression de vous connaître depuis toujours? Mél et moi passons beaucoup de temps à discuter : quand c'est pas par écrit c'est au téléphone. On se rapproche, se trouve énormément de points communs. On a les mêmes délires, les mêmes envies de spontanéité... Hâte de la revoir. T’as déjà eu dans ta vie quelqun(e) que tu connais depuis 15 jours et que vous avez l’impression de vous connaître depuis toujours ? Mél et moi passons beaucoup de temps à discuter : quand c’est pas par écrit c’est au téléphone. On se rapproche, se trouve énormément de points communs. On a les mêmes délires, les mêmes envies de spontanéité… Hâte de la revoir.

]]>
2017-03-26T21:34:02+02:00
http://mick.journalintime.com/Voyage-et-re Voyage et rencontres Normandes Voyage et rencontres Normandes Dear diary, J’ai passé un putain de week-end. Que c’était bien ! J’ai déconnecté de tout et ai pensé…A moi. Cette sensation de se sentir libre, léger, sans contraintes dans le train à rêvasser. Et Paris, sous le soleil, que c’est beau ! Le temps d’une correspondance entre 2 trains, un sandwich, 14h me voilà arrivé chez Ch. Ch. Qui avait l’air en forme malgré ses petits soucis de la semaine passée où elle a frôlé le burn out. Résultat : en arrêt. Mais elle avait tenu à ce que je vienne. Alors nous en avons profité et pas Voyage et rencontres Normandes

Dear diary,

J’ai passé un putain de week-end. Que c’était bien ! J’ai déconnecté de tout et ai pensé…A moi. Cette sensation de se sentir libre, léger, sans contraintes dans le train à rêvasser. Et Paris, sous le soleil, que c’est beau ! Le temps d’une correspondance entre 2 trains, un sandwich, 14h me voilà arrivé chez Ch. Ch. Qui avait l’air en forme malgré ses petits soucis de la semaine passée où elle a frôlé le burn out. Résultat : en arrêt. Mais elle avait tenu à ce que je vienne. Alors nous en avons profité et pas qu’un peu !

L’après midi du vendredi fut consacrée à la pâtisserie nous avons préparé le dessert du soir ensemble. Quel bonheur ! C’est la pâtisserie qui nous a fait nous rencontrer Ch. Et moi. C’était excellent. Puis son chéri est arrivé, Fr., nous avons fait connaissance. Quelqu’un de super sympa ; c’était cool.
Le soir donc Ch. Avait invité des amis a elle. On a passé une super soirée, bien rigolé même si j’étais un peu vanné du voyage. Apéro dînatoire et partie de blanc manger coco ; un jeu un peu con con mais avec lequel tu rigole tellement ! Couché 4h dur dur. Mais très sympa. J’ai rencontré ses ami(e)s et je me suis senti tout de suite à l’aise avec majorité d’entre eux ; vraiment c’était sympa.

Samedi, réveillé vers 9h30 petit dej léger et papotage avec certains amis restés dormir car ils n’étaient pas en état de conduire. Puis Ch. A préparé à manger et nous avons mangé sur la terrasse ; sous un beau soleil. Quel pied ! ! Ca fait un bien fou ce soleil qui revient.

L’après-midi nous sommes allé visiter Rouen avec Ch et son chéri ; c’était juste magnifique. Sous un beau soleil marcher le long des docks, voir le centre de la ville chargé d’histoire il ne m’en faut pas plus. Puis le soir c’était soirée resto-concert avec les amis de Ch. et des amis des amis bref ; on était bien 18 à table. Forcément placé à côté de Ch., j’étais aussi pas très loin de Mél., avec qui nous avons commencé à bien discuter pendant le repas. Nous avons notamment parlé de voyage moi l’Irlande et elle New York ; du rêve plein les yeux tous les deux. Il y avait aussi à côté de moi Del., et face à moi Fr. Bref on a passe un super bon moment. Puis après nous sommes montés à l’étage où avait lieu le concert qui était vraiment très sympa ! Mais je n’ai écouté que d’une oreille…. Je suis allé aux toilettes en arrivant à l’étage et suis passé par le côté du bar en ressortant et là il y avait Mél. Et une copine à elle. Nous avons commencé à discuter, discuter, discuter…. Des voyages que l’on a fait ; de ceux que l’on aimerait faire…. On est sur la même longueur d’onde ; j’adore. J’ose la regarder dans les yeux quand je lui parle chose que je ne fais pas souvent je suis assez réservé là-dessus. Je ne sais pas pourquoi je me sens bien avec elle. Nous finirons la soirée assis en écoutant jouer le groupe et en parlant de mes pâtisseries. Au moment de partir elle me dit « bon ben au plaisir tu reviens nous voir hein !  » Ce à quoi j’ai répondu « oui avec grand plaisir !  » Couché 2h30 l’esprit apaisé : depuis des années personne ne s’était intéressé à moi ainsi ; je lui ai plu je l’ai vu et ça ça fait un bien fou. Je ne te dis pas qu’il se passera des choses entre nous mais de savoir que je peux intéresser quelque ; avoir une discutions avec alors qu’on se connaissait pas 3 heures avant ; j’avais besoin de ça ; de me prouver que je suis capable.

Dimanche : temps couvert mais on décide de le faire quand même : nous allons à Etretat. Arrivé sur place une vraie purée de pois : la pluie était de la partie. Nous avons marché pas loin de 3 heures malgré tout; la nature semblait encore plus naturelle dans cet élément. L’air marin la balade et le bon moment partagé entre amis m’a fait un bien de dingue. On a fait un selfie que j’ai partagé sur le facebook de moi et Ch., et tous ses amis que j’ai pu croiser la veille ont aimé notre photo; c’était rigolo. Mél. a même commenté en disant "profittez bien".

Dimanche soir retour vanné mais tellement bien ! Une bonne fatigue. J’ai montré à Ch. comment bien foncer un cercle à tarte et nous avons mangé puis papoté. Au moment de me coucher; je découvre un message de Mél. sur facebook : "j’espère que ton excursion à êtretat t’as plu bonne soirée". Ca m’a fait tellement plaisir! !

Lundi : après avoir encore papoté avec Ch., elle me ramène au train. Pas envie de rentrer. J’ai rencontré ce week end là une région magnifique et des gens super; je rêve d’avoir des amis comme ça par chez moi. Mais il me faut rentrer et je dois récuperer ma puce ce lundi soir. Je rentre la tête pleine de jolis souvenirs; réalise même un petit montage vidéo dans le train. Le soir; un message de Mél "coucou alors bien rentré ton voyage s’est bien passé?" Ca aura été le début d’une semaine de discutions tous les soirs pendant au moins 1h30… Elle me plait; j’ai envie de la connaître mais je me suis promis de ne pas m’imaginer de choses et de laisser faire le destin. Je dois y arriver et ne pas vouloir tout maîtriser. Je suis bien

]]>
2017-03-17T21:59:00+01:00